Traitement des parois enterrées

entreprise étanchéité

Empêcher l'apparition d'eau ou d'humidité dans les locaux enterrés est un problème auquel tout maître d'œuvre est confronté lors de la conception d’un bâtiment.

Ce problème est d'autant plus complexe que les origines possibles sont multiples:

  • La présence d’une nappe phréatique dont le niveau, variant avec le régime hydraulique (précipitations, crues, etc.), peut atteindre ou dépasser le niveau inférieur des locaux.
 
  • L’action des eaux d’infiltration ou de ruissellement sur les parois extérieures des locaux enterrés. En montagne notamment, les actions de sources souterraines peuvent apporter de grandes quantités d’eau contre les constructions.
 
  • Les remontées capillaires qui, sous l’action des tensions superficielles et des pressions, font monter l’eau dans les parois en contact avec des sols humides jusqu’au niveau des parties habitables.
 
  • L’eau de pluie sur la façade du bâtiment qui, poussée par le vent, peut pénétrer les façades et, en fonction de la structure, atteindre par gravité ou capillarité la face interne des parois enterrées.
 
  • Les condensations de la vapeur d’eau d’un air à hygrométrie très élevée sur les parois froides (insuffisamment isolées) d’un local (insuffisamment ventilé).
 
  • Les fuites accidentelles de réseaux de fluides liées à la présence de canalisations (alimentations d’eau, chauffage…) noyées dans le gros œuvre.
 

Si les trois dernières origines citées ne sont pas liées à des infiltrations d’eau au travers des parois enterrées bordant les locaux, les trois premières peuvent trouver remède dans le traitement de ces parois.

Siplast-Icopal vous propose de définir la solution technique adaptée à chacune des situations rencontrées.

Offre et devis gratuits, sans engagement



Codice CAPTCHA
captcha